Choses à faire à La Nouvelle-Orléans


Par Mike Welch

Photographie de Cheryl Gerber

Accéder à la navigation

Mise à jour de décembre 2018

Avec sa culture du jazz, ses spécialités culinaires alléchantes et ses quartiers éblouissants, la Nouvelle-Orléans est un régal pour tous les sens. Le chroniqueur local Mike Welch vous livres ses petits secrets sur la « Big Easy ».

Merveilles du quartier français

Il est presque superflu de suggérer un arrêt n’importe où dans le quartier français, le quartier au monde le plus propice à la flânerie. La plupart des visiteurs débutent leur exploration magnifiquement sans but du quartier en partant de son centre névralgique, Jackson Square, où des artistes et autres lecteurs de tarot se regroupent autour de la célèbre Cathédrale Saint-Louis. Ne partez pas sans avoir fait les boutiques de Royal Street, ni sans avoir écouté un ensemble de jazz traditionnel dans le confort douillet du Preservation Hall (si vous passez par là en soirée). Si ce n'est pas le cas, contentez-vous de flâner et de vous laisser émerveiller et absorber par une multitude de petites surprises.

Rechercher des vols à destination de La Nouvelle-Orléans >

  • Écouter un ensemble de jazz traditionnel à Preservation Hall est un must à la Nouvelle-Orléans © John Elk III/Alamy

    Jazz à gogo

    Depuis son ouverture 1961, Preservation Hall a vu plus de deux millions de personnes franchir ses portes. Des artistes comme Louis Armstrong et Tom Waits ont enchanté des dirigeants mondiaux, des stars de cinéma et des amoureux de la musique dans ce lieu historique depuis plus de 50 ans.

    Vol à destination de la Nouvelle-Orléans

Craquez pour un po’boy original

Le 3 juillet 1929, le journal quotidien de la Nouvelle-Orléans annonçait que « le travail devait reprendre ! » et que la grève des transports en commun de la ville, qui entraînait le blocage des principales voies réservées aux tramways – devait cesser. Cependant, la grève dura si longtemps que, dans un élan de solidarité envers les conducteurs de tramway, les propriétaires du Mother’s Restaurant de Willow Street commencèrent à distribuer gratuitement des sandwiches à petit budget à base de baguette française à tous ces « poor boys » sur le piquet de grève. Aujourd'hui, un po'boy « complet » se compose de viande ou de fruits de mer, de laitue, de tomates, de mayonnaise et rien de plus. Le Mother’s Restaurant a aussi inventé le terme « débris » pour décrire la sauce brute accompagnant le rôti de bœuf de ses po’boys.

C'est depuis la rive la moins connue de la ville, Algiers Point, que vous aurez la meilleure vue sur les sites incontournables de la Nouvelle-Orléans

À bicyclette

Il vaut mieux éviter de conduire dans les quartiers pittoresques de la ville, comme le quartier français, et encore plus de s'y garer ! Le vélo reste incontestablement le meilleur moyen de se déplacer. Il permet en plus aux visiteurs d'en avoir pour leur argent. Louez un vélo et parcourez le quartier français et le Faubourg Marigny à l'ambiance bohème, passez devant les magnifiques demeures de l’Avenue de l’Esplanade, sans oublier de vous arrêter dans des cimetières et autres attractions le long du chemin dans cette ville étonnamment compacte, et fort heureusement plate.

  • Une œuvre d'art exposée dans les jardins du Musée d'Art de la Nouvelle-Orléans (NOMA)

    L'art et la manière

    Lors de son ouverture en 1911, seules neuf œuvres d'art étaient exposées au NOMA. Aujourd'hui, le musée possède près de 40 000 objets, sans parler du Sydney and Walda Besthoff Sculpture Park, où vous trouverez plus de 60 sculptures parsemées parmi les sentiers, les lagons et les arbres.

    Découvrir la Nouvelle-Orléans
  • Essayez-vous aux classiques sudistes, des sandwiches po’boy aux biscuits maison débordant de jambon et de sauce, au Mother’s Restaurant

    Goûtez par vous-même...

    Mother’s Restaurant est ouvert tous les jours de 07 h 00 à 22 h 00. Le restaurant étant bondé le week-end, préparez-vous à de longues files d'attente. Vous pouvez aussi essayer d'y venir à des moments plus calmes comme le lundi, mardi ou mercredi à l'heure du déjeuner.

    Réserver des vols pour la Nouvelle Orléans
  • Bourbon Street, dans le quartier français, est le cœur de la vie nocturne de la Nouvelle-Orléans © Jeremy Woodhouse/Getty Images

    Le saviez-vous ?

    The popular New Orleans street was not named after whiskey. It actually refers to the Bourbon dynasty of France, whose kings ruled the country in the 16th century. Fly from London to New Orleans from:£320 return

    Réservation de vols

Découverte des quartiers

Not a traditional tourist hub, New Orleans’s Mid-City neighbourhood nonetheless provides the same high level of southern architecture as Uptown’s Garden District, while also somehow feeling cosy and relatable. Any visitor would be unfortunate to miss the 1,300-acre City Park – with its beignet cafe, theme park rides, and system of beautiful lakes – which is just around the corner from the equally beautiful kayaking spot, Bayou St John. After a day in this urban paradise, head back up Esplanade Avenue to take a tour of French painter Edgar Degas’ former house, followed by drinks and fine cuisine at the nearby Café Degas.

Balade en tramway

Emprunter le fameux tramway de St. Charles Avenue est un must pour voir défiler sur un kilomètre et demi le panorama de la vie de rue typique du Sud, du quartier d'affaires central à Audubon Park, en passant par Uptown. La ville a récemment ajouté de nouvelles lignes, notamment une ligne reliant le quartier français à la branchée St Claude Avenue, et se terminant dans le quartier du Faubourg Marigny. Non loin de là commence le Ninth Ward, le district dans lequel la digue s’est rompue en 2005. Vous pourrez même faire une visite guidée des quartiers les plus durement touchés par l’ouragan Katrina.

L'art dans tous ses états

On pourrait passer des heures à parcourir les innombrables galeries indépendantes d'art contemporain de Julia Street dans le quartier des affaires de la Nouvelle-Orléans. Cependant, le premier samedi soir du mois, les galeries ouvrent leurs portes dans une ambiance bien arrosée. Le deuxième samedi du mois, le quartier St Claude Arts District propose une expérience similaire dans un cadre beaucoup plus expérimental et underground.

Mettez les voiles

Le French Quarter et bien d’autres sites emblématiques de La Nouvelle-Orléans peuvent être admirés depuis la rive la moins connue de la ville : prenez un ferry pour 2 § sur le fleuve Mississippi jusqu'au deuxième plus ancien quartier de la commune d'Orléans : Algiers Point. Vous pourriez bien être le seul touriste à visiter le Folk Art Zone & Blues Museum et vous retrouver en train de danser au milieu des habitants du coin uniquement au son de la musique du Old Point Bar, où la brise du fleuve rend l’humidité plus tolérable.

La part belle aux musées

Vous pourriez passer la totalité de votre séjour à visiter les musées de La Nouvelle Orléans. Dans City Park, sous les splendides chênes, réside le célèbre New Orleans Museum of Art, NOMA de son petit nom. Le Central Business District héberge le massif Contemporary Arts Center, juste en face la rue de l’éminent Ogden Museum of Southern Art. Dans un style bien différent, les voyageurs curieux d’esprit pourront visiter le minuscule mais extraordinaire Backstreet Cultural Museum, dédié à la culture du Treme (le premier quartier afro-américain de la nation) et la belle House of Dance and Feathers, célébrant le Mardi Gras indien de la ville, les clubs sociaux et de plaisir, ainsi que les Gangs de crânes et d’os.

  • Bar de l'Ace Hotel New Orleans. Photographe : Stephen Johnson.

    Prenez un petit verre

    Prenez place dans ce lieu branché à la décoration d'inspiration française et commandez un « hurricane » au barman. Ne ratez pas l'happy hour, de 16 heures à 19 heures.

  • Chambre de l'hôtel The Troubadour. © The Troubadour.

    Un séjour en boutique hôtel ?

    Séjournez dans un hôtel débordant de personnalité, avec un bar ultra-chic en toit terrasse et des œuvres d'art locales – le tout en plein cœur de la Nouvelle-Orléans.

Où séjourner

Maison Dupuy

Savourez l'excellente situation de cet hôtel quatre étoiles, à quelques pâtés de maisons de l’effervescence de Bourbon Street – vous pourrez facilement passer d'un lieu à un autre à pieds ou en taxi. Après des journées bien remplies à parcourir la Big Easy, piquez une tête dans la piscine étincelante de l'hôtel et détendez-vous dans la cour.

Réservez un séjour

The Troubadour

Accordez-vous une pause et plongez-vous dans l'alliance parfaite de la rencontre entre boutiques et hébergement moderne. Détendez-vous sur le toit-terrasse de cet hôtel quatre étoiles et allez boire un verre au bar Monkey Board, avec son incroyable vue panoramique sur la ville. Ne ratez pas l'happy hour, de 16 heures à 18 heures, du lundi au vendredi.

Réservez un séjour

Ace Hotel

Séjournez dans un hôtel quatre étoiles qui dispose de sa propre salle de concerts. Découvrez un avant-goût du blues et du jazz, en prenant un siège au Three Keys. Ce boutique hôtel offre une piscine éblouissante sur le toit, un bar et un jardin – détendez-vous dans cet espace extérieur idyllique après des journées bien remplies en ville.

Réservez un séjour